• Inès Chassignole

Comment reconnaître les aliments ultra-transformés



Selon un sondage IFOP réalisé pour SIGA en 2019, 7 français sur 10 sont mal informés sur les aliments ultra transformés (AUT) et leurs effets néfastes sur la santé.


Comment les reconnaître ?


Ne pas confondre transformation (depuis toujours les aliments sont cuits, broyés, séchés pour consommation humaine) et ultra transformation ("Les aliments ultra-transformés ce sont des formulations industrielles composés d’additifs et d’ingrédients « cosmétiques » qui permettent essentiellement d’imiter, restaurer les propriétés sensorielles des aliments".).


Par exemple une pomme, une purée de pomme, un jus de pomme et un sodas à la pomme n'ont pas le même degré de transformation.


à vos lunettes...

Les emballages et la liste d’ingrédients, vous permettront de trouver certains grands critères qui pourront vous aider à détecter rapidement si votre aliments est ultra-transformés.

A noter qu'il existe des contre exemples pour chacun des conseils suivants.


1. Une liste très longue d'ingrédient

Plus il y a d’ingrédients dans un produit, plus c’est mauvais signe ! 90 % des articles

présentant plus de 5 ingrédients sont ultra-transformés. Préférez les produits avec les

listes d’ingrédients les plus courtes possibles (et compréhensibles!).

Pour une soupe de Légume : Pomme de terre¹ : 43%, carotte¹ : 10%, haricot blanc : 9 ,4%, oignon¹ : 7,4%, sel, CÉLERI-RAVE¹ : 4,5%, lard fumé (graisse de porc, fumée), poireau¹ : 3,8%, graisse de palme, tomate¹ : 2 ,5%, haricot vert¹ : 1,9%, extrait de levure, sirop de glucose, arôme,épice et aromate (feuille de CÉLERI, curcuma¹), protéines de LAIT, navet¹ : 0,1%, antioxydant : E 320. Peut contenir : gluten, moutarde, œuf, soja. ¹Ingrédients issus de l'agriculture durable : 73%. Teneur en légumes : 82,6%.

2. Des ingrédients absents de votre cuisine

Lorsqu’un produit contient bon nombre de ces ingrédients aux noms obscurs

réservés aux usages industriels, mieux vaut se méfier : il s’agit probablement d’un

aliment ultra-transformé.

Pour des frites surgelées : Pommes de terre (88,4 %), huile de tournesol (5,5 %), enrobage (5,5 %) [amidon modifié de pommes de terre, farine de riz, dextrine, fibre de pois, poudres à lever (E450, E500), épaississant (E415)], sel (0,6 %),

3. La présence de nombreux additifs

Attention tous les additifs ne sont pas des marqueurs de l’ultra-transformation (et

inversement) ! Cependant, les aliments ultra-transformés contiennent souvent bon

nombre d’additifs cosmétiques qui permettent de redonner de la texture, de la

couleur ou du goût à ces produits.

Pour des nuggets de poulet : 83,3 % nuggets (51 % viande de poulet, eau, farine de maïs, farine de blé, semoule de blé, huile de tournesol, amidon (contient blé), sel, dextrose, amidons modifiés (pomme de terre), gluten de blé, épices (contient céleri), sucre, poudres à lever : diphosphates, carbonates de sodium, phosphates de calcium), 8,33 % sauce au curry (sucre, eau, purée de pommes, vinaigre d'alcool, double concentré de tomates, épices, curry, amidons modifiés (maïs), sel, épaississant gomme xanthane, dextrose, extraits d'épices), 8,33 % sauce aigre-douce (eau, sel, épices (contient céleri), huile de colza, épaississant: gomme xanthane, sucre, abricots, sirop de glucose, vinaigre d'alcool, fructose, amidons modifiés (maïs), sirop de sucre caramélisé, arôme naturel, acidifiant: acide citrique).

4. Des allégations santé inhabituelle

Sur des catégories de produits habituellement gras, sucrés ou salés, la présence

d’allégations santé favorables, comme « riche en fibre » ou « pauvre en sucre », doit

vous inviter à la méfiance. On pourrait y retrouver des fibres isolées ajoutées plutôt que naturellement présentes ou des édulcorants artificiels pour remplacer le sucre.

Pour des biscuits diététiques riches en fibres : Farine de blé 57,8%, sucre de canne roux, huile de colza, flocons de soja 7%, germe de blé 5,3%, oranges déshydratées 1,5%, magnésium, émulsifiant : lécithines de colza, sucre, calcium, amidon, fibres d'avoine, sel de mer, poudres à lever (acide citrique, carbonates de sodium, carbonates d'ammonium), arôme naturel d'orange, protéines de lait, amidon de blé, vitamines B1, B5, B6, B9, PP, E (lactose, protéines de lait).

Sources :

Aliments ultra transformés

SIGA

OpenFoodFact

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout