• Inès Chassignole

Idée reçue en nutrition : l'IMC


FAUX


Penser sa santé au travers du seul IMC est fortement réducteur.


L’IMC est un outil statistique créé pour connaître, statistiquement, le % de chance/de risque d’avoir des complications pathologiques en fonction de son poids et de sa taille. Mais il n'a pas vocation à déterminer précisément la valeur de la masse grasse ou, encore moins, de la masse musculaire et osseuse.


L’IMC n’est que le reflet du rapport : poids (en kg) / (taille en m)² et pas de la composition/répartition de cette masse, encore moins de votre hygiène de vie, de votre santé mentale, de vos antécédents familiaux/personnels etc… lesquels conditionnent également votre santé !


Lorsque l’on sait ce que renferme le poids (les muscles, la masse grasse, la masse hydrique, du minéral osseux…) et que le poids seul ne fait pas la santé! (ouf) cet IMC est fortement à relativiser car un rugbyman mesurant 1m80 pour 130 kg sera en obésité (alors qu’il est par ailleurs en bonne santé !).


Pour conclure : Nous pouvons être en bonne santé avec un IMC en « dehors » des normes Nous pouvons être malade, malade chronique, alors même que l’IMC est dans les « normes ».


L’IMC n’est donc pas un but en soi quand on travail pour sa santé !