Pourquoi et comment bien s'hydrater

En temps de canicule, l'été et même au quotidien tout au long de l'année bon nombre de mes patients n'assurent pas la couverture de leurs besoins en eau. 

 

L'apport hydrique, pour un adulte de poids moyen doit être d'environ 2,5 litres par jour à adapter à son cas personnel (fonction de l’âge, le sexe, l’environnement, le niveau d’activité physique et les pertes en eau). Cet apport se retrouve sous 3 formes :

 

 

Nous perdons autant d'eau chaque jour si l'équilibre hydrique est optimal. Lorsque nous pratiquons une activité physique ou que nous sommes exposés à un climat chaud, cette quantité augmente encore davantage, sachant que nous pouvons transpirer plusieurs litres de sueur.

 

Cette déperdition hydrique emprunte plusieurs voies :

 

 

On remarque que le rein joue un rôle important dans la régulation de la balance hydrique et assure l’élimination de la plus grande partie de l’eau.

 

Si la consommation d’eau ne compense pas les pertes : on se déshydrate (symptômes : maux de tête, fatigue, étourdissement, baisse de vigilance, coup de chaud, urines foncées…).

 

Rôles de l'eau dans l'organisme 

 

Lorsque l'on sait que l'organisme est constitué de près de 70 % d'eau on se doute bien que celle-ci doit occuper bon nombre de fonction. 

La plus grande part de toute l’eau de l’organisme siège à l’intérieur des cellules. Une autre partie occupe l’espace intercellulaire, servant de réserve aux cellules et aux vaisseaux sanguins. Le reste est contenu dans le sang et la lymphe, et circule en permanence dans tout l’organisme pour assurer : 

 

Un rôle de solvant permettant la réalisation de l'ensemble des réactions métaboliques dont notre organisme est le siège. 

Un rôle dans l’élimination des toxines en assurant un bon travail par les reins qui filtre le sang et élimine les déchets via les urines. 

Un rôle de thermorégulation : l’eau participe au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps. Elle joue un rôle majeur, notamment en cas de fièvre, car elle est présente dans la sueur sécrétée pour faire baisser la température du corps. Cet élément essentiel permet de garder notre corps humide, ce qui est primordial pour la majorité de nos organes, notamment pour les poumons qui doivent détenir un fort taux d’humidité pour bien être oxygénés.

 

Mais aussi lutte contre la fatigue, les blessures tendineuses et musculaires, la constipation.

 

A croire qu’après le chien, l’eau est la meilleure amie de l’Homme !

 

Le corps pour qui le principe d'équilibre règne en maître, est doté d’un formidable système d’alarme appelé la soif. En cas de déséquilibre des apports hydriques, la bouche et les muqueuses sont sèches, les reins tirent la sonnette d'alarme pour tenter de déclencher un comportement dipsique : 

 

Cependant plusieurs facteurs peuvent interférer avec les récepteurs de la soif, par exemple au cours d’un traitement médicamenteux, l’âge ou le fait d’avoir l’habitude de ne jamais boire... 

 

Est-ce que toutes les boissons se valent ? 

 

Les eaux 

 

La classification des eaux de boisson est simple. Les eaux minérales se distinguent des eaux de source par leur minéralisation supérieure [Dr. Frédéric Maton, article disponible sur IRBMS]. Certaines eaux minérales présentent une propriété particulière, en fonction de la nature des oligo-éléments qu’elles contiennent.

  • Eaux minérales : composition stable et goût stable

  • Eaux de sources : composition variable et goût stable

  • Eaux du robinet : composition variable et goût variable

Document associé à l’article : « TENEURS EN CALCIUM, MAGNESIUM ET SEL DE DIFFERENTES EAUX DU COMMERCE » IRBMS.

 

L'eau est la seule boisson indispensable!

Garder une bouteille à porter de main

Boire sans attendre la sensation de soif

de petites gorgées tout au long de la journée!

 

Tous ce que nous allons voir à présent participent également à votre hydratation mais ne sont pas indispensables... 

 

Le thé, le café, les tisanes

 

Le thé, le café et même les tisanes apaisantes ont un puissant effet diurétiques (= qui augmente les sécrétions urinaires). Elles ne permettent pas de garder les molécules d’eau dans le corps et les évacuent très rapidement. D’où cette forte envie d’aller uriner après les avoir consommées.

 

L'alcool 

 

En apportant de l'alcool, du sucre, ces boissons sont plus déshydratantes qu'autre chose : l'alcool interfère avec la régulation hormonale notamment la vasopressine une hormone qui régule l'activité des reins et qui pousse à aller puiser dans l'organisme une grande quantité d'eau. Le peu contenu dans les boissons ne suffit pas à compenser les pertes. 

 

Les eaux aromatisées

 

Sortez vos loupes, tout est une question de composantes. La plupart de ces eaux sont réalisées à partir d'arômes ou de jus de fruits et comportent du sucre ou des édulcorants. De fait, vous sirotez toute la journée une eaux sucrée qui va nécessité la prise en charge du sucre par une hormone, l'insuline, qui va se garder de stocker le glucose perçu. 

 

Une possibilité pour éviter le superflu des industries agro-alimentaire : aromatiser vos eaux "maisons", faire tremper pour infuser plus ou moins longtemps (plus ce sera long plus le goût sera prononcer mais également plus de sucres seront diffusés dans l'eau) 

  • les agrumes

  • les fruits frais

  • les herbes aromatiques

En préférant de fait des produits biologiques. Exemples d'association possible : 

  • citron + menthe

  • melon + basilic

  • orange + qq gouttes de fleurs d'oranger

  • concombre + pomme + basilic 

  • concombre + citron + gingembre

  • citron + pamplemousse

  • pastèque + melon + gingembre 

  • fraises + menthe + citron vert 

  • groseilles + verveine + citron

Les jus de fruits, thé froid du commerce et sodas

 

Ici c'est la teneur en sucre qui est rédhibitoire! En plus de la calorie qu'il apporte, celui-ci aura tendance à concentrer le milieu intérieur participant également davantage à notre déshydratation qu'à une hydratation optimale. 

Zoom sur la rétention d'eau en visionnant cet article. Vous êtes sujet(te) ? Alors avant d'acheter des drainants : on s'hydrate suffisamment pour éviter que déshydraté, le corps s'attahche à garder les liquides, on bouge quotidiennement, on augmente la part d'aliments riches en potassium (fruits, légumes) dans une cuisine simple et digeste, on diminue la quantité de sel dans son alimenation! Et c'est partit!!! 

 

Vous avez les clés pour bien vous hydrater! 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Actualités

Please reload

Archives
Post récent
  • Grey Facebook Icon
Suivez-moi

Jeûne, diète cétogène et cancer

September 29, 2019

1/10
Please reload

162 rue Alphonse-Baudin

01 400 Châtillon-sur-Chalaronne

105 Quai Charles de Gaulle
69006 Lyon

Tél.: 06 69 46 76 03

ic.dietetique@gmail.com

  • White Facebook Icon